Ce que personne ne vous dit sur la liposuccion

Ni marques définitives, ni effet rebond… mais pas non plus un remède à l’excès de poids. Nous clarifions les points douteux d’une des interventions les plus demandées.

Que la liposuction soit réussie, la peau doit être jeune.

Avec beaucoup de flaccidité, les bons résultats ne sont pas garantis.
Il fut un temps où le contour des cuisses était allégé en allant chercher la mort. Il a été ouvert, l’excès de graisse a été retiré puis refermé. Comme vous pouvez l’imaginer, ça a laissé de grosses cicatrices. Un gynécologue français a inventé ce nouveau système d’aspiration des adiposités. Au début, on utilisait des canules très larges, mais aujourd’hui elles sont plus étroites et on obtient d’excellents résultats. Le Dr, chirurgien plasticien, directeur de clinique précise qu’il s’agit de l’une des opérations de chirurgie plastique les plus courantes dans le monde, mais qu’elle suscite encore quelques doutes chez les personnes qui souhaitent y recourir.

Ce qu’il faut préalablement faire

Pour commencer, il est important d’insister, comme toujours lorsqu’on parle de chirurgie plastique, sur le fait qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale très risquée si elle n’est pas réalisée dans un centre expérimenté. Il est important que l’intervention soit réalisée dans un environnement hospitalier offrant un maximum de garanties et par un chirurgien plasticien expérimenté. Il ne faut pas oublier que la liposuccion est la seule technique chirurgicale en chirurgie esthétique qui présente un taux de mortalité important. Quant à la technique elle-même, la liposculpture est la technique recommandée. Il existe plusieurs techniques pour modeler le corps, mais la plus sûre et la plus efficace est la liposculpture, qui consiste à retirer l’excès de graisse corporelle en la reliant à un aspirateur ou à une canule. De cette manière, on obtient un résultat plus proportionné.
Certaines des affirmations qui sont souvent faites au sujet de la liposuccion sont fausses. Examinons-les un par un :

1. aller chez un chirurgien esthétique :

NON. Un chirurgien plastique, esthétique et reconstructeur n’est pas le même qu’un chirurgien esthétique. Il est essentiel de s’adresser toujours et uniquement au premier et jamais au dernier, car chirurgien esthétique est un titre qui n’est reconnu par aucun ministère.

2. La dernière technique est toujours la meilleure :

NON. Presque aucune des nouvelles techniques ne présente de grands avantages par rapport à la liposuccion traditionnelle. En fait, elle présente plus d’inconvénients en raison des complications qui peuvent survenir. Les ultrasons, la liposuccion au laser ou la cryolipolyse ne sont pas meilleurs que la liposuccion.

3. elle peut toujours être effectuée sous anesthésie locale :

NON. L’anesthésie est importante. En fonction des zones à traiter, l’anesthésie sera locale ou générale. Bien que l’anesthésie générale ne soit pas nécessaire, elle est idéale. Surtout si plusieurs zones doivent être traitées. L’anesthésie locale peut être très douloureuse et dangereuse.

4. Une lipo bon marché est possible :

NON. Il est important de le faire avec un bon chirurgien plastique et dans un hôpital. Le « faible coût » doit être évité car le plus important est la vie. Dans ce cas, moins n’est pas plus. Le prix moyen par région est de 200 CHF.

5. Ce n’est pas toujours bien vu :

OUI. Les résultats peuvent être excellents. Ils sont excellents tant que l’intervention est réalisée avec une bonne technique. Il est important que la peau soit lisse et jeune. Si, au contraire, ce sont des peaux flasques, il ne faut pas se faire de faux espoirs.

6. Liposuccion amincissante :

NON. Il ne s’agit en aucun cas d’une méthode d’amaigrissement. La Liposuccion est utilisée pour éliminer une quantité de graisse et modeler le corps. C’est un « plus » lorsqu’il s’agit de rester en forme. L’exercice et une bonne alimentation ne doivent jamais être oubliés. Si vous décidez de vous faire opérer, vous devez maintenir un mode de vie sain afin de ne pas reprendre de poids.

7. Il produit un effet de rebond :

Il n’y a pas d’effet de rebond. Simplement, si le patient prend soin de lui, la graisse éliminée ne réapparaît pas et les bénéfices de l’opération peuvent même durer toute une vie.

8. La lipo laisse des traces :

NON. Après l’intervention, il est normal que des bleus apparaissent et qu’un léger gonflement soit constaté. Ces deux complications disparaissent rapidement si le patient suit les instructions du médecin, qui consistent généralement en de petits changements dans la routine qui facilitent la récupération de la zone remodelée. Voir https://www.hug.ch/chirurgie-plastique-reconstructive-esthetique/liposuccion pour en savoir plus !

Vous aimerez aussi...