Questions sur la toxine botulique, les fréquemment posées

Qu’est-ce que la toxine botulique (T.B.) et comment fonctionne-t-elle ?

La toxine botulique représente le nouveau traitement des rides du visage en Suisse, en provoquant un affaiblissement des muscles qui provoquent normalement les expressions caractéristiques du visage, et qui sont situés sous la peau. La toxine libère ensuite les muscles faciaux, ce qui entraîne un aplatissement de la peau au-dessus du muscle sélectionné, éliminant ainsi la formation des rides d’expression.

Comment se déroule l’infiltration de la Toxine Botulique ?

Le médicament est injecté avec une petite aiguille directement dans le muscle ; l’effet désiré apparaît après 5-7 jours et dure de 3 à 6 mois ; il agit efficacement sur les rides de la partie supérieure du visage, donc exactement sur le front, la région périoculaire et les rides glabellaires.

La toxine botulique peut-elle être dangereuse pour ma santé ?

Le T.B. est extrêmement sûr lorsqu’il est utilisé dans le traitement des rides du visage. Aucun cas d’allergie ou de réaction systémique n’a été signalé. La B.T. est utilisée de manière sûre et efficace – mais à des doses beaucoup plus élevées – dans le traitement des troubles neuromusculaires depuis 18 ans dans le monde entier.

Que dois-je – et ne dois-je pas – faire après le traitement ?

Pour éliminer autant que possible la possibilité d’effets secondaires, et pour éviter que le B.T. injecté ne migre vers des zones autres que la zone de traitement, la partie de la peau traitée ne doit pas être frottée ou massée dans les 24 heures suivant l’injection, et aucun maquillage ne doit être appliqué dans les 4 heures suivant les injections. Il est permis d’effectuer cette opération en tapotant et non en massant.

  • Ne pas s’allonger pendant au moins 4 heures
  • Ne faites pas d’effort physique intense (gym) le jour du traitement.
  • Évitez de pencher la tête pendant les 4 prochaines heures.
  • Il peut être recommandé de contracter les muscles concernés par le traitement de manière répétée pendant les 4 à 6 heures suivantes.

S’agit-il d’une procédure esthétique qui remplace d’autres interventions ?

Le T.B. est utilisé pour améliorer l’apparence du visage, mais il ne remplace pas les techniques standard telles que l’utilisation de produits de comblement, la microdermabrasion, ou l’augmentation du collagène autologue obtenue avec les techniques récentes de photorajeunissement au laser (laser Fraxel 1500). La T.B. s’avère efficace pour améliorer le résultat final de ces procédures.

A quelle fréquence dois-je répéter le traitement de l’infiltration de la tuberculose ?

Lorsque les effets bénéfiques de l’injection de T. B. commencent à diminuer (généralement après 3-4 mois), les rides apparaîtront lentement, mais elles seront moins profondes et moins nettes. L’application peut cependant être répétée, et un maintien persistant des résultats obtenus avec le T. B. peut être obtenu en effectuant deux ou trois traitements annuels.

Pourrais-je demander l’infiltration de T. B. sur toutes les rides du visage ?

Enfin, n’oubliez pas que toutes les rides ne sont pas susceptibles d’être améliorées grâce à la toxine botulique ; il s’agit notamment des rides causées non pas par une hyperactivité musculaire sous-jacente, mais par un photovieillissement extrinsèque (par exemple, une exposition excessive au soleil), ou par une cicatrice causée par un traumatisme antérieur.

Le traitement par Botox est-il indiqué pour tout type de rides ?

Les rides qui présentent une amélioration significative après un traitement au Botox sont les rides d’expression, c’est-à-dire celles qui se forment à la suite de la contraction musculaire du front. En revanche, les rides esthétiques, qui apparaissent avec le passage du temps, ne présentent pas les résultats escomptés lorsqu’elles sont soumises à un traitement de comblement du visage au Botox.

 En quoi consiste le traitement ?

Actuellement, le traitement s’effectue par infiltrations (d’où le nom de « filler »). Il est probable qu’à l’avenir, la Toxine botulique sera commercialisée sous forme de gel ; à cet égard, certaines études menées par des chercheurs européens ont montré des améliorations suite au traitement par le gel Botox des « pattes d’oie ». L’efficacité n’est pas la même que celle des traitements conventionnels, mais elle reste une bonne alternative pour ceux qui ont peur des aiguilles.

 Combien de séances sont nécessaires pour le traitement au Botox ? Quand l’effet dure-t-il ?

Le traitement par la toxine botulique ne nécessite qu’une seule séance, n’entraîne aucune douleur ou gêne particulière et est de courte durée. En général, la durée de ce traitement peut varier de 3 à 4 mois. Dans de nombreux cas, la plupart des patients subissent ce traitement plusieurs fois par an.

 

Les 10 questions les plus fréquentes sur la toxine botulique (et leurs réponses)

L’utilisation de la toxine botulique figure en tête de liste des traitements esthétiques réalisés dans notre pays. La courte durée de la procédure (de l’intervention), la quasi-absence de douleur associée, le faible besoin de soins post-traitement (faible complexité de la phase postopératoire) et son coût de plus en plus abordable en font l’une des pratiques esthétiques les plus demandées. Ses origines remontent aux années 1950, lorsqu’on a découvert que l’injection d’une petite quantité de toxine botulique pouvait détendre temporairement un muscle. Plus tard, son utilisation thérapeutique dans le cas du strabisme (capacité à décroiser les yeux croisés) a été révélée. Cependant, ce n’est qu’en 2004 que son utilisation a été approuvée en Suisse  (en fait, son utilisation en pathologie a été approuvée en Suisse  en 1992. En 2004, son utilisation esthétique a été approuvée). Contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n’est pas un produit de comblement des rides, mais il les élimine grâce à sa capacité à détendre les muscles qui en sont responsables. À titre de curiosité, le Botox est également utilisé en cas de transpiration excessive, ainsi que pour le traitement du strabisme, du bruxisme, des maux de tête et des spasmes musculaires.

Voici les questions les plus fréquemment posées sur ce traitement :

1- En quoi consiste-t-il exactement ?

La toxine (qui n’est pas nécessairement toxique) est administrée à la dose appropriée par le biais d’injections à l’aide d’aiguilles très fines au niveau intramusculaire ou sous-cutané, ce qui entraîne une relaxation du muscle où elle est injectée.

2- Dans quels domaines est-il administré ?

Actuellement, en Suisse, son utilisation à des fins cosmétiques a été approuvée pour le traitement des rides d’expression dans la zone du muscle frontal, entre les sourcils et la zone périorbitaire, communément appelées pattes d’oie.

3- Son application est-elle douloureuse ?

Non. Il y a seulement une légère gêne qui ne dure que quelques secondes. Vous pouvez également utiliser une crème anesthésiante une demi-heure avant et appliquer de la glace pour engourdir la zone.

4- Quand ses effets se font-ils sentir ?

Bien qu’ils se manifestent progressivement, les résultats commencent à être visibles environ 48 heures après son application, se manifestant pleinement après environ 10 jours après le traitement.

5- Combien de temps dur l’effet ?

Elle dépend de chaque patient mais, en règle générale, elle dure entre 3 et 6 mois et disparaît progressivement.

6- Quels sont les effets secondaires associés à ce produit ?

De petites ecchymoses peuvent apparaître dans la zone où l’injection a été faite. L’allergie au produit est très rare, bien que la prudence soit de mise chez les personnes allergiques aux œufs en raison de sa teneur en albumine. Il est essentiel qu’il soit appliqué par un spécialiste en oculoplastie ou un professionnel spécifiquement formé, capable de diagnostiquer correctement le patient et de déterminer où administrer le produit, ainsi que le nombre d’unités le plus approprié.

7- A quel âge son administration est-elle plus conseillée ?

L’âge ne doit pas marquer le début d’un traitement tel que le Botox, mais plutôt les besoins de chaque patient avec les particularités de son visage et de sa peau. En outre, la toxine botulique peut également être utilisée à des fins préventives.

8- Si j’arrête de l’appliquer, les effets vont-ils s’inverser et d’autres rides vont-elles apparaître plus rapidement ?

Non. De nouvelles rides n’apparaîtront jamais si vous arrêtez de l’utiliser. Le processus de vieillissement se poursuivra au même point qu’avant le début du traitement et s’il est effectué correctement, il conservera un aspect naturel.

9- Y a-t-il un nombre maximum de sessions ?

Il n’est pas mauvais d’avoir autant de traitements que vous le souhaitez, tant que vous respectez les délais recommandés entre chaque séance.

10- Quels sont les soins à apporter après l’opération ?

Il est recommandé de garder la tête droite pendant 4 heures après l’opération. De même, il ne faut pas prendre d’aspirine pour ne pas provoquer d’ecchymoses, ni faire des séances de sauna ou aller dans des endroits très chauds pendant les jours suivants.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.