Correction de l’asymétrie de la poitrine à Lausanne et Genève en Suisse

« Je ne peux pas vous dire quel plaisir j’ai eu à aller acheter une robe de bal de fin d’année avec ma fille sans qu’elle ne soit obligée de se regarder en larmes dans le miroir. Elle a enfilé une petite robe cintrée et a virevolté dans le miroir en rayonnant. Vous êtes la meilleure équipe qui soit. »

Une petite poitrine est une situation  embarrassante pour certaines femmes. Avant l’opération, certaines des  patientes (qui sont souvent relativement jeunes) rapportent des situations comme les suivantes :

  • Port de vêtements trop grands pour camoufler la différence de taille.
  • Évitement des situations qui nécessitent le port d’un maillot de bain
  • Sentiment de gêne et d’inconfort dans les situations intimes.

Qui peut bénéficier de la correction d’une asymétrie mammaire ?

Toute personne présentant une asymétrie mammaire peut bénéficier d’une correction chirurgicale ; il s’agit d’une anomalie congénitale et la patiente doit comprendre qu’elle est facile à corriger. Le degré d’asymétrie n’a pas d’importance ; si elle provoque une détresse psychologique, la patiente doit envisager une correction. Un autre groupe de patientes qui présentent une asymétrie mammaire est celui des patientes qui ont des anomalies au niveau des côtes. Dans ce cas, les côtes sont déficientes ou très proéminentes, ce qui affecte la taille du sein. Une jeune femme ayant une côte proéminente d’un côté aura un sein qui paraîtra plus gros de ce côté. Cette situation est courante. Souvent, la patiente vient pour une augmentation mammaire des deux côtés et ne se rend pas compte de l’asymétrie de ses côtes. Il faut le lui faire remarquer et la solution consiste à utiliser un implant légèrement plus grand du côté non affecté.

ASYMÉTRIE MAMMAIRE

  • Qui peut bénéficier de la correction d’une asymétrie mammaire ?
  • Comment l’asymétrie mammaire est-elle corrigée ?
  • Après la correction de l’asymétrie mammaire
  • Informations complémentaires

Comment corriger une asymétrie mammaire ?

L’asymétrie mammaire peut être corrigée soit en diminuant la taille du gros sein, soit en augmentant la taille du petit sein. Souvent, la patiente a une préférence quant au sein qu’elle préfère et le chirurgien adapte l’opération à ce sein. Un petit sein peut être agrandi à l’aide d’un implant, qu’il soit en solution saline ou en silicone. Bien qu’il n’y ait pas de raison scientifique rationnelle à cela, les patientes doivent avoir au moins 22 ans pour recevoir un implant en silicone, conformément à la réglementation de l’administration de santé. Un sein plus gros nécessite souvent une réduction et un lifting des seins pour correspondre au sein opposé. De plus, le sein le plus gros a souvent une aréole plus grande qui doit également être réduite pour s’adapter au côté opposé.

Après la correction de l’asymétrie mammaire

La patiente doit s’attendre à une très bonne symétrie. Le rétablissement est généralement d’environ une semaine. Si la patiente a un implant sous le muscle, elle peut avoir besoin de deux semaines de récupération. Toutes les patientes portent un soutien-gorge de sport pour les soutenir 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant les deux premières semaines. Elles portent du ruban adhésif pendant 3 mois pour favoriser une cicatrice fine. Elles peuvent prendre une douche le lendemain de l’opération. Pas de levage lourd ou d’exercice vigoureux pendant 2 semaines. L’inconfort est généralement facilement contrôlé avec des relaxants musculaires, des anti-inflammatoires et des narcotiques légers si nécessaire.

Informations complémentaires

Certains patients présentant une asymétrie souffrent d’une affection appelée syndrome de Poland. Ce syndrome se caractérise par une déficience ou une absence du muscle grand pectoral ; toutefois, les côtes, le sternum, le sein et le mamelon peuvent également être déficients. Les patients atteints du syndrome de Poland viennent consulter en raison de l’asymétrie évidente de leur paroi thoracique. La déficience peut être légère ou très grave. Les cas légers peuvent être traités par un implant seul. Parfois, un implant mammaire sur mesure doit être fabriqué pour camoufler adéquatement la déficience. Dans les cas plus graves, une reconstruction extensive est nécessaire. Les options comprennent l’expanseur tissulaire avec implant, la reconstruction du muscle latissimus ou la reconstruction par lambeau myocutané du droit transverse (TRAM). Voir https://www.belle-fontaine.ch/fr/traitement/augmentation-mammaire-avec-implants/ pour en savoir
plus !

Vous aimerez aussi...